0

Review Death on the Nile

Kenneth Branagh se retransforme en Hercule Poirot (après ‘Murder on the Orient Express’) et explique manière théâtrale pourquoi Poirot porte la  moustache, mais il est prudent de se boucher les oreilles pour éviter s’entendre le français massacré par l’acteur.

On connaît l’intrigue. Au cours d’une luxueuse croisière sur le Nil, ce qui devait être une lune de miel idyllique se conclut par la mort brutale de la jeune mariée. Ce crime sonne la fin des vacances pour le détective Hercule Poirot. A bord en tant que passager, il se voit confier l’enquête par le capitaine du bateau. Et dans cette sombre affaire d’amour obsessionnel aux conséquences meurtrières, ce ne sont pas les suspects qui manquent ! S’ensuivent une série de rebondissements et de retournements de situation qui, sur fond de paysages grandioses, vont peu à peu déstabiliser les certitudes de chacun jusqu’à l’incroyable dénouement !

Kenneth Branagh (qui est à la fois un réalisateur connu pour ses mises de Shakespeare mais aussi pour « Thor » et tout récemment un film personnel sur son enfance, « Belfast ») réalise une nouvelle adaptation du roman d’Agatha Christie et s’en tire plutôt bien si on oublie le début, les décors filmés en studio et surtout si on n’a pas vu la première et magnifique adaptation (1978) de John Guillermin avec Peter Ustinov. Les décors sur le bateau sont très beaux, les personnages mystérieux et emblématique et le suspense toujours présent.

Le cast fait défiler comme toujours dans ce genre de film une suite  de noms connus, Gal Gadot, Armie Hammer, Annette Bening, Jennifer Saunders, Letitia Wright, Emma Mackey, Russel Brand, Sophie Okonedo et Dawn French.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *