0

Review Made for Love

Adapté du livre d’Alissa Nutting, Made for Love est une série de science-fiction réaliste et comique qui observe les limites du contrôle conjugal.

Après dix ans de mariage, une femme, Hazel, découvre que son mari, Byron Gogol (oui Gogol !), un milliardaire instable aux tendances sociopathes, a implanté un logiciel de contrôle révolutionnaire dans son cerveau, lui permettant de contrôler ses moindres faits et gestes alors qu’elle tente de le fuir…

Alissa Nutting, Dean Bakopoulos, Patrick Somerville et Christina Lee sont les créateurs de cette nouvelle série. Ils explorent la limite de l’amour et du contrôle de son partenaire.

Le personnage de Byron semble vouloir prôner la vérité systématique, en prétendant que dans les couples qui savent tout de leur partenaire, l’amour sera encore plus fort. Cette philosophie est narrée avec un humour noir perçant. Cet humour qui illumine aussi les personnages secondaires comme le père de Hazel qui est en couple avec une poupée sexuelle. Malgré ces folies, la série fonctionne grâce surtout au jeu des acteurs qui parviennent à faire croire à cette histoire démente.

Cristin Milioti joue une Hazel complètement désabusée et à la recherche de solutions pour son avenir et à sortir cette chip de son cerveau. Excellente, drôle et aussi sensible, Cristin Milioti campe magnifiquement son personnage.  Ray Romano, qui joue le père, aurait pu être le personnage le plus flippé de cette histoire ; pourtant grâce à son jeu, on ressent sa douleur, ses difficultés et son amour pour sa fille. Billy Magnussen réussit à rendre crédible la folie de son personnage ( Byron) et c’est savoureux.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *