0

Review Soul

Pixar ne fait pas que des films pour enfants mais aussi pour leurs parents, remplis de messages inspirateurs qui pousse le spectateur à réfléchir pendant la diffusion d’images séduisantes, et en sous-texte des actions comiques des personnages.

Passionné de jazz et professeur de musique dans un collège, Joe Gardner a enfin l’opportunité de réaliser son rêve : jouer dans le meilleur club de jazz de New York. Mais un malencontreux faux pas le précipite dans le « Grand Avant » – un endroit fantastique où les nouvelles âmes acquièrent leur personnalité, leur caractère et leur spécificité avant d’être envoyées sur Terre. Bien décidé à retrouver sa vie, Joe fait équipe avec 22, une âme espiègle et pleine d’esprit, qui n’a jamais saisi l’intérêt de vivre une vie humaine.

Kemp Powers (scenariste de « One Night in Miami ») et Pete Doctor (« Inside Out”, “Up”) collaborent sur ce film, plus mélancolique et introspectif que « Inside Out », et qui semble plutôt viser les parents que leurs enfants. Malgré les touches plus sérieuses, le film charrie des idées d’espoir, des couleurs séduisantes et pour une fois de la musique. La journée du personnage principal entraine le spectateur dans une introspection de lui-même comme dans celle du personnage en même temps que dans un voyage haut en couleur très réussi.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *