0

Review American Honey

Nouveau road-movie américain, “American Honey a été très bien accueilli à Cannes en 2016. Joué par des acteurs inconnus et même des non-professionnel, le film montre une image de l’Amérique profonde, un thème dont on sait combien il est cher aux cinéastes US

Star (Sasha Lane), une adolescente, quitte sa famille dysfonctionnelle et rejoint une équipe de vendeurs d’abonnements de magazines, qui parcourt le Midwest américain en faisant du porte à porte. Elle s’adapte facilement à cette bande de jeunes marginaux, dont fait partie Jake (Shia LaBeouf), et  adopte rapidement leur style de vie, rythmé par des soirées arrosées, des petits méfaits et des amourettes..

Andrea Arnold (“Fish Tank”, “Wasp”) realise ce film, camera à la main. Le film est centré sur le portrait d’une adolescence marginale dans l’Amérique profonde. Il ne juge pas, montre et décrit l’équipe de jeunes. Ce qui donne un film chaotique, hypnotique et brutal, avec quelques très belles images. On s’attache au personnage rebelle de Sasha Lane.

American Honey” est par contre trop long, le rythme fléchit souvent  et son propos est parfois répétitif.

Sasha Lane, Shia LaBeouf, les stars du film, sont tous deux excellents. Particulièrement, Sasha Lane, une belle découverte.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *