0

Netflix Review Lupin

Arsène Lupin est de retour ! Enfin, presque car dans cette nouvelle adaptation de l’œuvre de Maurice Leblanc, on découvre un nouveau personnage, le fils d’un immigré sénégalais, à l’époque contemporaine qui s’inspire des crimes de Lupin.

Il faut dire qu’il est sans doute difficile de refaire du Lupin original, un héros né il y a près de cent vingt ans (sous la plume de Maurice Leblanc), qui a connu une célébrité universelle et fait l’objet dès sa parution d’adaptations cinéma puis télé (on se rappellera des trois films avec l’excellent Robert Lamoureux et de la série avec le brillantissime Georges Descrières).

Mais un gentleman cambrioleur, portant haut de forme, parlant vieille France et jouant les fils d’aristo, difficile de jouer avec ça en 2021. D’où l’excellente idée de George Kay de créer un avatar en transformant le franconissime aristo français en un Noir des banlieues…

Il y a 25 ans, la vie du jeune Assane Diop est bouleversée lorsque son père meurt après avoir été accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, le vol du collier de la Reine Marie-Antoinette (au cœur d’un célèbre roman de la saga). Aujourd’hui, Assane va s’inspirer de son héros, Arsène Lupin – Gentleman Cambrioleur, pour le venger et revoler ce fameux collier…

George Kay (Série : Criminal UK) est un scénariste britannique qui se lance sur une série française en collaboration avec François Uzan (Série : Family Business). Réalisé pour la plupart des épisodes en plus par Louis Leterrier (« The Incredible Hulk », « The Transporter »), la série somme très anglo-saxonne et cela fonctionne très bien.  Lupin joue  une série de cache-cache et d’illusions porté par un merveilleux et charismatique Omar Sy qui crève l’écran et qui est présent dans chaque plan. L’histoire est bien ficelée avec quelques rebondissements juteux. Le premier épisode est remarquable, les quatre autres peinent à suivre le numéro initial et ceci n’est que la première partie de la première saison. La deuxième partie (déjà tournée) devrait sortir dans le courant de l’année 2021.

Omar Sy est entouré de comédiens inégaux, des remarquables Ludivine Sagnier, Clotilde Hesme et Soufiane Guerrab. Les hommes sont plus à la peine et jouent un peu trop « feuilleton français » particulièrement les flics…

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *