0

Amazon Prime Review El Cid

Incarner un personnage historique comme ‘El Cid’ n’est pas simple. Le mythe de ce personnage fameux est tellement prégnant et pourtant sa personnalité semble émerger ambiguë et intéressante. D’autant qu’elle permet de brasser toute l’histoire du début de l’Espagne moyen-âgeuse.

On se rappelle la version cinématographique du début des années 60, une superproduction épique et enlevée, signée Anthony Mann avec Charlton Heston et Sophia Loren, qui est un des films favoris de Martin Scorsese.

Cette fois, on est passé du super écran au petit… La série El Cid (Amazon Prime) prend place dans l’Espagne du Moyen-Âge, au XIe siècle, et suit un personnage réel, désormais célèbre : Rodrigo Diaz de Vivar, chevalier qui s’illustra en gagnant de nombreuses batailles, aussi bien pour le compte de seigneurs chrétiens que musulmans.

Luis Arranz (“Lalola  “), José Velasco (“Lalola”,” Síndrome”, “Oculto”) en sont les créateurs. Intelligemment, ils ont seulement réduit la saison à 5 épisodes. Beaucoup de séries, de nos jours, veulent en faire trop. L’histoire racontée dans cette première saison tourne surtout autour  de l’assassinat du Roi de Castille et les différentes alliances qui sont forgés à l’intérieur du château. Limite de l’exercice :  on tourne parfois en rond  avec quelques personnages vraiment forts tandis que beaucoup d’autres paraissent stéréotypés. L’architecture est magnifique, les scènes de batailles habilement filmées. On utilise, comme souvent dans ce genre de série, l’Histoire afin de viser surtout le divertissement épique.

Jaime Llorente, le Cid, est charismatique. On citera aussi José Luis García Pérez et Elia Galera, le roi et la reine qui tentent de tenir tête à toutes les intrigues. Et aussi Zohar Liba, dans le personnage d’Abu Bakr qui aura sûrement un rôle plus important dans la prochaine saison.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *