0

Review Palm Springs

Andy Samberg est l’acteur-type pour comédie romantique sauce US. Il incarne comme toujours un personnages charmant, un peu stupide, sans en faire trop, romantique dans l’âme. Combiner ce portrait gentil, un peu mièvre mais sympathique avec un  concept scénaristique réussi face à une Cristin Milioti en forme, cela accouche d’un film divertissant pour oublier le confinement et autres stress.

Le prétexte ? L’insouciant Nyles rencontre la demoiselle d’honneur Sarah lors d’un mariage à Palm Springs. Dès lors, commence une idylle qui ne sera pas de tout repos pour l’un comme pour l’autre.

Max Barbakow réalise son premier film avec habileté. L’histoire de personnages bloqués dans durant un mariage, voilà qui fait écho aux actualités… Le principal concept du film ne peut pas être dévoilé sans révéler la surprise du film. Mais sans en dire trop, c’est réinventer un concept déjà utilisé dans un autre film romantique des années 90.

Côté cast, comme on l’a dit, Andy Samberg joue l’adolescent éternel qui lui va si bien. Cristin Milioti est charmante, têtue et entreprenante. Mais comme souvent la vrai star du film est J.K. Simmons, parfaitement effrayant !

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *