0

Billet d’humeur cinématographique de confinement

Dès l’annonce par le gouvernement de la fermeture des salles de cinéma, les distributeurs belges ont dû réorganiser leur stratégie en quatrième vitesse. Si les sorties ont été immédiatement annulées et reportées sine die, la solution de la vidéo à la demande (VOD) s’est rapidement imposée, histoire d’éviter un embouteillage au moment où les cinémas rouvriront. Ce jeudi, distributeurs et producteurs indépendants et plateformes VOD ont annoncé l’accord sur lequel ils ont travaillé pendant une semaine.

Concrètement, une sélection de films qui devaient sortir dans les semaines à venir ou qui étaient en salles au moment du lockdown (cf. ci-dessous) sera disponible sur les principales plateformes de VOD belges pour le prix d’un ticket de cinéma : 7,99€. Et ce, à partir du vendredi 20 mars et jusqu’à la réouverture des salles, quand le cinéma reprendra enfin ses droits sur grand écran.

Ce nouveau service sera disponible sur les plateformes VOD VOO, Proximus Pickx VOD, Universciné.beDalton.be (actif essentiellement côté flamand) et Lumierefilms.be. Cette plateforme a été l’une des premières à réagir en mettant en ligne, dès hier, le magnifique Pour l’éternité du Suédois Roy Andersson.

Les distributeurs et producteurs indépendants ayant signé cet accord sont Cinéart, Lumière, O’Brother, Imagine, September, Athena, Cinemien, Anga, Kwassa et Mooov. D’autres distributeurs indépendants, comme Belga ou Paradiso, pourraient se rajouter à cette liste. Mais il y a peu de chance d’y voir figurer les majors américaines (Disney, Universal, Sony et Warner) ou Kinepolis.

L’un des premiers films à bénéficier d’une telle sortie virtuelle, sans doute lundi, sera Jumbo. Prévu en salles le 18 mars, ce premier film de la Belge Zoé Wittock (qui aurait tant mérité de sortir sur grand écran tant l’image est magnifique), met en scène Noémie Merlant, dans le rôle d’une jeune fille tombant amoureuse… d’un manège de parc d’attractions. On retrouvera une interview de la comédienne, découverte dans Portrait de la jeune fille en feu, mardi matin dans La Libre.

 

Deux sorties virtuelles

Quelques sorties récentes à découvrir en VOD

Francis de Laveleye

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *