0

Netflix review The Witcher

On se croit obligé de le préciser : ce n’est pas le nouveau « Game Of Thrones » même si c’est aussi une sérié fantasy. Mais rien d’autre de commun entre les deux mondes.

 

Le Witcher Geralt, un chasseur de monstres mutant, se bat pour trouver sa place dans un monde où les humains se révèlent souvent plus vicieux que les bêtes.

Lauren S. Hissrich, qui écrit cette série, avait la lourde tache d’adapter non seulement huit livres universellement adorés (40 million d’exemplaires dans le monde), écrits par l’écrivain polonais Andrzej Sapkowski, mais aussi de satisfaire à la légion de fans des jeux vidéos encore plus connus que les livres d’origine. Pour n’avoir jamais lu les livres ou jouer à ce jeu vidéo, la série nous donne  l’occasion de découvrir ce monde rempli de monstres habituels et inhabituels. Lauren S. Hissrich a réussi cette tache dantesque avec brio. Après un petit temps d’adaptation, on rentre dans cet univers grâce aux images magnifique, une histoire passionnante et un excellent rythme de narration et de mise en scène. Netflix tient là sa nouvelle série à succès.

Henry Cavill ne propose que quelques grognements aux débuts mais plus on avance plus il montre de quoi il est capable et il apporte au rôle un charisme nécessaire. La grande découverte de la série c’est Anya Chalotra excellente dans son rôle, mêlant ambition et doute. MyAnna Buring et Jodhi May sont aussi parfaits  dans leur rôle de mentor.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *