0

Review Once upon a time in Hollywood

A quoi tient que Tarentino soit devenu le cinéaste culte de sa génération ? Sans doute à un cocktail explosif qui mêle un plaisir festif de filmer, une verve contagieuse, une nostalgie pour le cinéma des sixties, un horreur des « trucs » à la mode et aussi le don de rassembler les plus magnifiques interprètes et surtout de les diriger à contre-emploi. Avec « Once Upon a Time Hollywood », il a réussi un coup fumant d’associer deux des plus grands acteurs des 20 derniers années, Leonard Di Caprio et Brad Pitt, ce que personne n’avait fait jusqu’ici.

Dans « once Upon a Time » (référence directe aux westerns spaghetti dont Tarantino est un fan), préparez-vous à vous immerger dans le Los Angeles de 1969, où tout est en perpétuel changement. La star télévisuelle Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) et sa doublure, le cascader Cliff Booth (Brad Pitt) tracent leur route dans une industrie qu’ils ont de plus en plus de mal à reconnaitre. Dalton se sait sur une piste glissante en poursuivant une carrière » de « méchant » dans des feuilletons télé qui commencent à s’user et il parvient de plus en plus difficilement à décrocher un job pour son ami qui est aussi son homme à tout faire et sa nounou.

Quentin Tarantino (« Reservoir Dogs », “Inglourious Basterds”, “Pulp Fiction”, “Django Unchained”) nous entraine dans son amour du cinéma dans une épopée à la fin des sixties, dans un climat où le mauvais goût californien se mêle aux hippies et à l’inquiétante secte de Charles Manson.

« Once Upon a Time… in Hollywood » est une lettre d’amour à l’industrie hollywoodienne. Chaque scène est une référence à des moments passés, revisités par Tarantino. Le film est long, mais d’autant plus savoureux qu’il intègre de faux extraits  de scènes de séries ou de films inventés par Tarantion (qui y prend un plaisir de gosse qu’il nous fait partager) mélangés à des scènes de vrai de films. La tension est aussi très présente avec l’ombre de Charles Manson et de sa bande de faux hippies dans les parages ce qui conduira à des scènes affreuses (mais  aussi inattendues ).

Mais les vrai stars du film ce sont les deux interprètes principaux qu’on rêvait de voir à l’écran. Leonardo DiCaprio et Brad Pitt forment un duo aussi parfait que Redford et Newman jadis.  DiCaprio est extraordinaire dans le rôle d’un acteur sur le retour, qui n’arrive pas à faire face à la situation et Brad Pitt comme cascadeur qui s’est fait trop d’ennemis dans le métier. Le reste du cast est magnifique avec une Margot Robbie joyeuse et innocente en Sharon Tate, un Al Pacino en forme dans un amusant numéro de producteur, Timothy Olyphant très sympathique, Kurt Russel un peu perdu mais toujours parfait en chef des cascadeurs. On pointera aussi la très jeune Julia Butters qui vole la vedette dans une scène à DiCaprio ! Elle promet !

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *