0

Review Yesterday

« Yesterday », c’est le titre parfait pour la nostalgie des sixties. Or, rappelez-vous, les quatre garçons dans le vent qui l’ont chanté étaient jeunes, impatients, et pas nostalgiques pour un sou. Car totalement branchés sur leur époque.

« Yesterday » est un film musical parfait car sa bande son est imparable. Comment faire mieux que de retrouver quelques-uns des plus beaux bijoux musicaux du Fab Four.

Le pitsch du film est dément : et si les Beatles n’existaient pas ou plutôt que leur souvenir et leurs chansons ne survivaient que dans la mémoire d’un seul homme, un chanteur amateur un peu minable d’origine indienne. Tandis que les vrais Beatles ont disparu dans la quatrième dimension  (avec le Coke et Harry Potter).

« Yesterday » n’a peut-être pas la profondeur de « La Vie est belle » de Frank Capra avec James Stewart (auquel il fait penser) mais franchement, c’est un film délicieux. Grâce à sa BO bien sûr, à quelques images et séquences gags ou ironiques (la visite à un John Lennon très vieux) et à deux comédiens superbes, Himesh Patel et Lily James. Ainsi qu’à la star de la scène anglaise Ed Sheeran (que je ne connaissais pas, ô honte, ô blasphème !) qui révèle un vrai talent de comédien et une modestie qui fait merveille.

Bref, un film idéal pour les languissantes soirées d’été, animé par une mise en scène inventive et épatante (comme on disait à l’époque) de Danny Boyle (« Transpotting », « Slumdog millionaire »). Un Boyle qui a retenu les leçons de mouvement, d’efficacité et de drôlerie de Richard Lester quand il dirigeait les Beatles, les vrais !

 

Myriam Gooris

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *