0

Review The Old Man & The Gun

Le film vendu comme la dernière performance de Robert Redford (mais qui est revenu sur sa décision de partir à la retraite) est un petit film, intime sans ambition sinon celle d’offrir un dernier face-à-face aux spectateurs avec Redford.

Forrest Tucker (Robert Redford) a dépassé l’âge de la retraite depuis belle lurette mais il reste l’un des braqueurs de banque les plus doués du 20e siècle. Lorsqu’il rencontre la femme de sa vie, au hasard d’une panne de voiture, plus rien ne semble lui manquer. Mais alors que le jeune détective John Hunt (Casey Affleck) lance une chasse à l’homme pour retrouver Forrest et ses complices, un véritable jeu du chat et de la souris se met rapidement en place. Hunt lui-même ne peut résister aux charmes de Forrest.

David Lowery (« A Ghost tory”, “Pet’s Dragon”, “Ain’t Them Bodies Saints”) est une des figures du cinéma indépendants américain du moment. Il est habitué à tourner ses films en un mois avec un cast d’habitués. Il change de registre mais garde son talent en offrant cette promenade d’un gentleman-cambrioleur plein de nostalgie (quelques inserts évoquent d’ailleurs le Redford de la « grande époque »). Le film manque certes parfois de rythme mais pas de cœur et de charme grâce à de très bon acteurs et une photographie magnifique.

Robert Redford est élégant et drôle. Son personnage est l’âme du film. Il s’amuse comme un (ex-) jeune premier. Son duo plein de séduction avec Sissy Spacek est une gâterie. Mais leur prestation ne jette pas dans l’ombre un excellent Casey Affleck (acteur fétiche du réalisateur), ainsi que les deux complices de Redford, Danny Glover et Tom Waits.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *