0

Review Manchester by the sea

Après avoir reçu des louanges au Festival Sundance en 2016,  “Manchester by the Sea” sort enfin sur nos écran. Une distribution d’Amazon Studios, pour la première fois nominée aux oscars grâce à ce film.

« Manchester by the Sea » raconte l’histoire de la famille Chandler, une famille de la classe ouvrière du Massachusetts. Après la mort subite de Joe (Kyle Chandler), son frère ainé, Lee (Casey Affleck) devient le tuteur légal de son neveu (Lucas Hedges). Lee doit faire face à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi (Michelle Williams) ainsi que de la communauté où il est né et a été élevé.

Kenneth Lonergan (“Margaret” , « You Can Count on Me ») déjà nominé aux Oscars grâce à « You Can Count on Me » avait connu des gros problèmes sur la production de “Margaret” (dont la sortie prévue en 2007 a été repoussée jusqu’en 2011). Il n’est dès lors pas surprenant que « Manchester by the Sea » ait aussi connu moult rebondissements.

Matt Damon et John Krasinski lui avaient proposé cette histoire en 2011. Avec pour projet que Matt Damon réalise et joue le rôle principal.  Mais, Lonergan prit si longtemps pour écrire le film qu’entre temps, Matt Damon s’est trouvé indisponible, pris par d’autres engagements. Il offrit la réalisation à Lonergan et le rôle principale à Casey Affleck.

« Manchester by the Sea » est une histoire noire et dure mais qui réalisée de manière subtile et moins dramatique que l’on ne pouvait le craindre et cela grâce au talent de Lonergan. Tout autre réalisateur en aurait fait une histoire impossible à supporter. Ne le cachons pas. Le film est triste mais il est traversé de moments de tendresse, de moments joyeux. Les rires, et les larmes. Une recette parfaite.

Casey Affleck est sublime dans le rôle principal, celui d’un personnage fermé dont la vie tragique nous est peu à peu révélé. Lucas Hedges est une révélation. Le duo marche très bien.

Ce n’est pas une surprise que le film soit nominée pour 6 Oscars car l’histoire est peut-être dure mais le film est vraiment très beau.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *