0

Review Florence Foster Jenkins

Florence Foster Jenkins” est l’histoire incroyable d’une riche dame, membre de la haute société, obsédée par son rêve de devenir chanteuse et qui a tout fait pour le réaliser (tout est possible surtout si on en a les moyens). Un histoire touchante et drôle avec un casting alléchant.

L’histoire vraie s’inspire du destin de Florence Foster Jenkins, héritière new-yorkaise et célèbre mondaine, qui a consacré sa vie à devenir une grande cantatrice d’opéra. Si elle était convaincue d’avoir une très belle voix, tout son entourage la trouvait aussi atroce que risible. Son “mari” et imprésario, St Clair Bayfield, comédien anglais aristocratique, tenait coûte que coûte à ce que sa Florence bien-aimée n’apprenne pas la vérité. Mais lorsque Florence décide de se produire en public à Carnegie Hall en 1944, St Clair comprend qu’il s’apprête à relever le plus grand défi de sa vie…

Stephen Frears (« The Queen », « Philomena ») est redoutable lorsque il dirige des grandes actrices en duo avec un acteur britannique charmant (Judi Dench : « Mrs Henderson Presents » et « Philomena » et Helen Mirren « The Queen »). Hugh Grant est la grande star du film, comique danseur, charmeur et sensible Grant nous en fait voir de toutes les couleurs et semble s’amuser comme un fou aux côtés de l’excellente Meryl Streep et les slapsticks de Simon Helberg (« The Big Bang Theory »). On est évidemment un peu surpris que Stephen Frears, autrefois grand cinéaste de la working class célèbre aujourd’hui les folies d’une riche oisive sans aucune considération sociale (comme le faisait si bien Robert Altman dans Gosford Park) mais son talent est irréprochable. Le film arrive à balancer parfaitement le tragique avec la comédie, des mensonges aux actes remarquables, « Florence Foster Jenkins », un moment de pur plaisir cinématographique.

Stanley Berenboom

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *